Méthodes pour bien nettoyer sa salle de bain

Méthodes pour bien nettoyer sa salle de bain

La salle de bain, c’est sans doute l’une des pièces de la maison les plus difficiles à nettoyer, et son entretien est surement une grosse corvée pour les propriétaires. Les douches, les baignoires, les toilettes et les autres surfaces prennent du temps et beaucoup d’huile de coude avant d’être propres. Voici quelques conseils pour réussir à nettoyer sa salle de bain rapidement et efficacement en utilisant des procédés méthodiques.

Comment nettoyer la douche ?

Ce qu’il faut faire : Il y a une méthode qui consiste à verser une quantité suffisante de vinaigre blanc dans un sac d’épicerie en plastique (assez pour submerger complètement l’embout de la pomme de douche) et à l’attacher en place pour une nuit de trempage. Le matin venu, rincer avec de l’eau. Pour le cas des rideaux et des doublures de douche en plastique, il est possible de les laver à la machine avec un détergent usuel et quelques vieilles serviettes, qui serviront d’épurateurs pour aider à éliminer les résidus de savon et la moisissure. Accrocher ensuite à sec. Pour les portes de douche, il faut faire un mélange constitué de quelques gouttes de vinaigre blanc distillées dans une tasse de bicarbonate de soude. Cette solution peut s’appliquer directement sur la porte pour un résultat optimal. Laisser reposer pendant une heure, puis frotter avec un chiffon en microfibre. Rincer et polir à l’aide d’un autre chiffon en microfibre frais et sec. La baignoire est la partie la plus facile à nettoyer. Il suffit de frotter une fois par semaine avec les produits habituels. Mais pour plus de brillance, l’eau chaude donne de meilleurs résultats. Il faut y appliquer un nettoyant pour salle de bain et laisser reposer pendant 15 minutes avant de frotter.

Pourquoi ? : En plus de la question de la mousse de savon, il y a la pomme de douche. Il se peut que des germes pouvant apporter des maladies pulmonaires s’y développent. Une douche négligée peut éparpiller des millions de germes directement dans les poumons de tout utilisateur.

Petite astuce : Essuyer la condensation sur toutes les surfaces après la douche et laisser la fenêtre ouverte pendant une heure par jour pour abaisser le taux d’humidité de la pièce.

Nettoyage des carreaux, des murs et des plafonds

Ce qu’il faut faire : Pour les carreaux, les comptoirs, les murs et le plafond, il est nécessaire d’y vaporiser un nettoyant tout usage et actionner la douche en faisant couler l’eau chaude jusqu’à ce que de la vapeur se forme (environ cinq minutes). La vapeur et le nettoyant se mélangeront en fermant toutes les portes et les ouvertures pendant 20 minutes. Il suffit d’essuyer ensuite toutes les surfaces avec un chiffon propre. Pour atteindre les endroits les plus difficiles, une vadrouille en microfibre propre et sèche conviendra très bien. Il faut aussi essuyer le carrelage, mais cette étape-là doit être la dernière.

Pourquoi ? : Les savons, ainsi que la saleté et les résidus de peau morte peuvent former, au bout d’un moment, un film microscopique.

Petite astuce :  Pour minimiser les traces d’eau sur les carreaux de céramique, il est conseillé d’appliquer une couche de cire automobile une fois par an. L’eau va s’accumuler et s’écouler. La peinture anti moisissure peut également être utile sur les murs et les plafonds non carrelés.

Comment nettoyer les toilettes à la lueur d’étincelles ?

Ce qu’il faut faire : Il faut commencer par verser une tasse de bicarbonate de soude dans un récipient, comme un bol. Après avoir laissé reposer quelques minutes, le mélange peut être utilisé pour brosser le sanitaire. Il suffit ensuite de rincer. Il y a encore des tâches qui persistent ?  Une pierre ponce humide est l’idéal pour se débarrasser des taches causées par les dépôts minéraux et le calcaire, mais assez douces pour ne pas endommager les surfaces. Une attention particulière doit être portée à la cuvette en elle-même qui doit être brossée et nettoyée après chaque utilisation. Voici comment faire : il faut fixer le manche de la brosse entre le siège déjà nettoyé et la cuvette de manière qu’elle plane au-dessus de celle-ci. Verser de l’eau de Javel sur les poils. Laisser reposer quelques minutes, puis arroser avec un pichet d’eau propre. Ensuite, il faut plonger l’eau chaude dans de l’eau chaude savonneuse et laisser reposer. Il faut tout après vider l’eau sale dans les toilettes. En cas d’accumulation extrême de saleté (ou de trépidation aiguë de la cuvette des toilettes), il existe de petits nettoyeurs haute pression électriques à faible puissance, mais cela reste un investissement assez conséquent vu leur prix sur le marché. Ils permettent d’atteindre les endroits difficiles d’accès. Les résultats sont cependant incroyables.

Pourquoi ? : Il se peut toujours que des germes s’attardent dans la cuvette, même après un nettoyage et un rinçage intenses. Sans un entretien régulier et vigoureux, les effets de ces germes peuvent vraiment affecter les utilisateurs. Ils se fixent partout : sur les sièges, la cuvette et même en externe, sur les poignées de porte, par exemple. 

Petite astuce : Il est conseillé d’abaisser le couvercle des toilettes à chaque fois qu’on tire sur la chasse d’eau, et il faut toujours mettre en marche le système de ventilation (il aspire les bactéries avant qu’elles ne se déposent). Il est nécessaire de ranger les brosses à dents et les autres accessoires de ce genre dans un endroit fermé. Les microbes et les bactéries sont très volatiles. Elles sont susceptibles d’atteindre n’importe quel endroit alors que ces articles sont en contact direct avec le corps des utilisateurs.

Ces conseils et ces méthodes de nettoyage vont permettre de faire un ménage efficace et ainsi faciliter la corvée de nettoyer la salle de bain. C’est une pièce qui nécessite vraiment une grande attention, car les microbes peuvent s’y développer aisément en cas de négligence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *